Qu’est ce que le kéfir ? 

Tout d’abord, il faut bien prendre en compte qu’il existe deux types de kéfir : le kéfir de lait et d’eau. Vous ne pourrez pas réaliser les mêmes préparations avec les deux produits.

Dans les deux cas, le principe est le même, c’est-à-dire la fermentation de vos graines pour obtenir un breuvage avec de nombreuses vertus pour votre organisme. 

Kéfir de lait

Le kéfir de lait est fabriqué la plupart du temps à partir du lait de vache mais vous pouvez le réaliser avec tous les types de lait. C’est une boisson laitière riche en probiotiques !

Pour ce faire, vous devez d’abord vous procurer des grains de kéfir de lait, qui ressemblent à des petits choux-fleurs blancs. Ce sont en réalité des petites boules gélatineuses remplies de bactéries et de levures qui permettent de faire fermenter le lait.

Kéfir d’eau

Pour le kéfir d’eau, vous devez vous procurer des grains de kéfir de fruits. Ce sont cette fois-ci des petites billes translucides qui sont aussi remplies de petites levures et bactéries. 

Vous devrez mélanger vos grains de kéfir à de l’eau pour obtenir une sorte de boisson gazeuse comme de la limonade acidulée. 

A savoir
Au fur et à mesure que vous ferez travailler vos grains de kéfir pour créer des boissons, le kéfir va se reproduire et prendre de plus en plus de place.

Où trouver ces petits grains ?

Vous avez deux solutions pour vous procurer des grains de kéfir : 

  • Si vous connaissez une personne dans votre entourage qui utilise ce genre de produit, alors n’hésitez pas à lui demander de vous en offrir ! En effet, comme les grains se reproduisent au fur et à mesure qu’on les fait travailler, au lieu de les jeter, elle pourra gentiment vous les donner !
  • Si vous ne connaissez personne, alors vous pouvez vous rendre dans des magasins bio car ils proposent généralement ce genre de produit. Sinon, il reste toujours les magasins en ligne spécialisés dans le kéfir !

Bienfaits 

Le kéfir de lait ou d’eau a de nombreux bienfaits sur votre organisme : 

  • Amélioration de votre digestion : grâce aux bonnes bactéries qui se développent dans la boisson, le transit intestinal va se rééquilibrer. En effet, ces bactéries et levures, aussi appelées probiotiques, sont tout à fait naturelles pour votre organisme. Elles vous permettront de limiter l’apparition de maladies gastro-intestinales comme le syndrome du côlon irritable ou les ulcères gastriques.
  • Amélioration du système immunitaire : les bactéries ingérées ont aussi l’avantage de fortifier votre flore intestinale et d’assurer la régulation du cholestérol dans votre sang. Il est alors possible de soigner l’hypertension, si vous en avez. 
  • Il peut éliminer et prévenir les infections du quotidien : allergies ou infections vaginales. Avec les nombreuses bactéries présentes dans la boisson, les agents pathogènes (salmonelles ou bactéries E.Coli) ne peuvent pas se développer dans votre corps. 
  • Augmentation du taux de vitamines : grâce aux nombreux bénéfices de cette boisson, vous serez plus énergique dans la journée. En effet, le kéfir est riche en nutriments, vitamines et antioxydants
  • Des recherches suggèrent également que le kéfir pourrait réduire la croissance de cancers comme celui du cancer du sein, du colon ou encore du sang.

Pour le kéfir de lait, nous pouvons également constater d’autres avantages : 

  • Ce lait fermenté vous apportera beaucoup de calcium, magnésium et phosphore !
  • Il est aussi riche en vitamines, comme nous l’avons déjà dit : B12, D et aussi B2

Effets secondaires et dangers 

Normalement, vous ne devez pas vous inquiéter des effets secondaires quant à la consommation du kéfir. En effet, pour éviter toute intoxication, il faut faire attention à quelques petits choses : 

  • Vérifiez la provenance de votre kéfir pour être sûr que que les grains soient de qualité et conformes
  • Respectez les normes d’hygiène lorsque vous préparez le kéfir pour éviter que de mauvaises bactéries se développent dans la boisson
  • Le kéfir est une boisson fermentée donc elle reste une boisson alcoolisée même si c’est un taux d’environ 1% à 2% en général. Cela dépend du temps de fermentation des grains dans le liquide.

Il faut aussi être vigilant sur la quantité que vous allez consommer. Il ne faut pas non plus avoir une alimentation trop riche en probiotiques. En effet, en en consommant tout le temps et en grande quantité, vous pouvez prendre le risque de détruire votre flore intestinale et de créer des douleurs à l’estomac, des ballonnements ou gaz, ou encore une constipation.

Selon certaines études, vous pouvez aussi avoir un risque d’endommagement des neurones de votre cerveau. En effet, de trop grosses quantités d’acide D-lactique se développent dans votre organisme lorsque vous buvez souvent ce genre de boisson. Cela est dû à une trop grosse concentration de lactobacilles, issus des probiotiques qui génèrent beaucoup d’acide D-lactique à partir des sucres des aliments que vous ingérez. Cet acide peut ensuite passer dans votre paroi intestinale, puis dans le sang et enfin dans le cerveau. 

Bien entendu, cela n’arrive que lors de consommation excessive de kéfir et pas si vous buvez un seul verre par jour !

Contre-indications 

En fonction de votre métabolisme, il peut être déconseillé de boire du kéfir de lait. En effet, ceux ayant des déséquilibres du microbiote ne doivent pas boire de kéfir ou alors de petites quantités : 

  • Pour les personnes atteintes du SII (syndrome de l’intestin irritable) et ce surtout lorsque vous avez une crise. 
  • Pour les personnes ayant la maladie de Crohn
  • Ceux atteints du candida qui est une altération du microbiote 

Comme mentionné, plus haut, le kéfir contient de l’alcool donc il peut être déconseillé pour d’autres catégories de personnes : 

  • Femmes enceintes 
  • Alcooliques ou anciens alcooliques 
  • Les jeunes enfants ayant moins de 5 ans

Comment réaliser le kéfir maison ?

Il est très simple de réaliser son kéfir maison. Voici comment le réaliser :

Ingrédients 

  • Grains de kéfir
  • Bouteille en verre avec un bouchon hermétique (1 litre de préférence)
  • Passoir 
  • Cuillère 
  • Lait ou Eau

Pour le kéfir d’eau ou de fruits vous devrez également prendre : 

  • Citron Bio
  • Figue sèche Bio 
  • Sucre

Recette

Dans votre bouteille d’eau, versez les grains de kéfir, puis le sucre si vous faites du kéfir d’eau. Il en faudra deux cuillères à soupe environ. 

Ajoutez l’eau ou le lait jusqu’à arriver presque en haut de la bouteille.

Si vous faites un kéfir de fruits, il faudra mettre en plus une tranche de citron (bio de préférence) et une figue sèche bio également, si vous le pouvez.

Une fois terminé, il faut refermer la bouteille bien hermétiquement, et laisser la boisson fermenter pendant 24 à 48h à température ambiante

Comment savoir lorsque la boisson est prête ? 

Lorsque la figue remonte à la surface, alors la boisson est prête à être consommée.

Lorsque la boisson sera prête, filtrez l’eau ou le lait en veillant bien à garder les grains de kéfir pour la prochaine utilisation. La boisson est à boire sous 3 jours et à conserver dans votre frigo. 

  • Si vous voulez refaire du kéfir alors vous devez réitérer la procédure. 
  • Si vous ne voulez plus en faire, ne jetez pas vos grains de kéfir ! Mettez-les dans un petit bocal avec une ou deux cuillères à soupe de sucre, fermez-le et laissez-le dans votre frigo jusqu’à la prochaine utilisation. 

Variantes pour le kéfir d’eau

Si vous souhaitez changer un peu la recette ou aromatiser votre kéfir d’eau, il est tout à fait possible de rajouter d’autres ingrédients à la préparation : 

  • A la place du sucre : sucre de canne ou complet ou sucre de coco
  • A place du citron : orange, pamplemousse, clémentines.. Il faut juste garder un agrume
  • A la place de la figue : raisins secs, dattes, canneberges… 
  • Pour aromatiser : vous pouvez ajouter des fruits rouges frais par exemple