Les poux sont de petits insectes qui vivent sur la tête, le corps, la région pubienne et même à la base des cils et qui se nourrissent de sang humain.

Les poux du pubis (nommés Pthirus pubis) qui ont été transportés sur les cils par contact manuel depuis la zone vaginale sont le type de poux le plus courant sur les cils.

Les poux du pubis (également appelés « morpions« ) se trouvent le plus souvent dans la zone vaginale, mais on peut également les trouver dans les poils du ventre, de la poitrine, des cuisses, de la barbe, des aisselles, des sourcils et des cils.

Phthiriasis palpebrarum est le terme médical pour désigner les poux des cils.

Les poux des cils vivent à la base des cils et libèrent une substance collante qui facilite la fixation de leurs œufs sur la tige du cheveu. Leur présence peut provoquer des démangeaisons aiguës. Mais, les poux des cils peuvent être traités correctement avec l’aide de votre médecin.

Les symptômes des poux des cils

Les poux des cils, comme les poux du pubis et les poux de tête, peuvent provoquer de fortes démangeaisons. Elles se concentrent au niveau de la racine du cil et sont souvent plus plus intenses la nuit, car les poux sont plus actifs.

Les autres symptômes typiques des poux des cils sont les suivants :

  • Larmes et larmoiement des yeux
  • Yeux rouge vif
  • Une sensation de chatouillement ou de déchirement
  • Des cils agglutinés ou collés les uns aux autres
  • A la base des cils, vous remarquerez des tâches sombres 

Comment savoir si on a des poux des cils ?

Les poux des cils ne sont pas le seul type d’insectes présent sur des cils. Il existe également des acariens des cils, parfois appelés démodex. Ces minuscules insectes peuvent également provoquer des démangeaisons et des croûtes sur les cils et la peau environnante.

Les poux des cils peuvent être confondus avec la blépharite séborrhéique, une affection qui provoque des squames huileuses autour des cils et des paupières enflammées.

Un autre trouble connu sous le nom d‘eczéma des paupières, qui provoque des paupières squameuses et croûteuses, peut ressembler à une infestation de poux des cils.

Votre médecin pourra vous dire si vous avez des poux de cils, des acariens de cils ou un autre problème.

Les poux des cils et leur cycle de vie

Lorsque vous remarquerez des poux dans vos cils, n’oubliez pas de regarder également vos poils pubiens et ainsi que ceux de vos aisselles. Les poux des cils étant généralement des poux pubiens, leur cycle de vie est le suivant :

  • Les œufs de poux (appelés lentes) se développent pendant six à dix jours avant d’éclore en nymphes.
  • Après deux à trois semaines, les nymphes deviennent adultes et sont alors en capacité de reproduction.
  • Les adultes peuvent survivre pendant un mois et pondre environ 30 œufs pendant cette période (ou lentes).

Les poux de cils apparaissent-ils à cause d’extensions de cils ?

Des médecins et des optométristes ont observé une recrudescence de cas de poux de cils chez les femmes qui utilisaient des faux cils.

Cela a été attribué à la contamination bactérienne de la paupière par des extensions de cils mal nettoyées. Bien que les poux survivent dans les cheveux et que certaines extensions de cils aient la texture de vrais cheveux, le problème est rare. Quoi qu’il en soit, toute personne qui utilise des extensions de cils doit les maintenir propres, ainsi que ses paupières.

Comment éviter d’attraper des poux de cils ?

Éviter les poux du pubis est le meilleur moyen d’éviter les poux des cils.

Ces derniers se transmettent de différentes façons : 

  • Par personne qui a des poux du pubis et qui vous les transmet
  • Par le partage des vêtements ou objets personnels 
  • Par le partage d’un lit avec une personne qui a des poux du pubis.

Adoptez toujours une bonne hygiène et, si vous avez des poux du pubis, ne vous touchez pas le visage avant de vous être entièrement lavé les mains.

Comment se séparer des poux du pubis ?

Plusieurs traitements existent pour soigner les poux de cils et de sourcils et donc de pubis.

  • Une vaseline spécifique, de qualité ophtalmique, destinée à la paupière sensible et accessible uniquement sur prescription de votre médecin, peut être appliquée sur les paupières et les cils à l’aide d’un coton-tige deux à quatre fois par jour pendant 10 jours ou plus.
    La pommade étouffe les poux et leurs œufs en les recouvrant.
    Chaque matin, les paupières doivent être correctement nettoyées. Lorsque les poux sont morts, retirez-les soigneusement avec une pince à épiler. N’oubliez pas que la vaseline normale peut irriter les paupières. Si l’application de la vaseline à l’aide d’un coton-tige pose problème, des bandes colorantes peuvent être recouvertes de vaseline et appliquées sur les cils pendant plusieurs nuits.
  • Les traitements et shampooings anti-poux en vente libre doivent être administrés sur la zone pubienne en suivant les instructions figurant sur l’emballage. Vous pouvez aussi en mettre sur vos paupières, mais seulement après validation de votre médecin pour que cela soit sûr.

Si vous avez toujours des poux dans les cils après avoir essayé toutes les méthodes ci-dessus, votre médecin peut vous recommander un médicament antiparasitaire topique ou un traitement antiparasitaire oral pour tuer les poux. Dans le pire des cas, votre ophtalmologiste peut être amené à couper ou tailler vos cils, mais il s’agit d’une thérapie plus radicale et peu courante.

Que faire pour traiter les vêtements et le linge de maison ? 

Avant un traitement, tous les vêtements, la literie, les serviettes et autres objets potentiellement contaminés doivent être lavés. Utilisez de l’eau chaude et savonneuse d’une température d’au moins 60 degrés et séchez les articles dans le sèche-linge à haute température pendant au moins 20 minutes.

Si vous avez des vêtements que vous ne pouvez pas laver à l’eau, vous pouvez effectuer un nettoyage à sec

Sinon, vous pouvez aussi enfermer les vêtements dans un sac en plastique bien hermétique pendant deux semaines pour que les poux et leurs œufs meurent d’eux-mêmes.

Quand dois-je consulter un ophtalmologiste ?

Si vous pensez avoir des symptômes causés par des poux des cils, consultez un ophtalmologiste pour un diagnostic et un traitement précis.

Tout ce qui provoque une gêne dans vos paupières vous rendra la vie pénible, alors prenez rendez-vous si les poux des cils, ou toute autre affection, ont commencé à vous irriter ou à affecter votre vision.